Achetez an ligne au Gabon ,Cliquez ici

Classé dans | A la Une, Actualités, Culture

La vie en prison racontée par Paul, un ancien détenu.

Publié le 09 juillet 2013 par EMC.K

Paul jeune gabonais de 27 ans nous raconte son séjour carcéral à la prison centrale de Libreville. Condamné pour coups et blessures volontaires, Paul a passé près de six mois dans les couloirs de la mort de Gros bouquet. Nous l’avons rencontré dans l’optique de mettre en exergue les conditions de vie et les rapports multiformes entre les détenus de la plus grande prison du Gabon en vue de décourager tous les jeunes gabonais à poser des actes qui pourront les y conduire.

A toutes les personnes qui liront cet article, l’objectif est d’éviter les séjours carcéraux à notre jeunesse. Pour cela, Paul vous raconte son vécu pour commencer sa réinsertion sociale à la sortie de sa détention. « Pour le prévenu ou le condamné, pour sa famille, pour les intervenants en sa faveur ou en sa défaveur, le passage du mur de la porte d’entrée de la prison centrale n’est pas un acte simple, il est toujours chargé d’appréhension. » Nous a-t-il confiés.

La prison est un monde à part, hors du lieu et hors du temps. Seuls les plus forts résistent dans cette jungle où la vie ne tient qu’à un fil. Dans le milieu carcéral, il est surtout  question de domination et d’humiliation entre prisonniers.  Les plus anciens et les plus forts frappent, sodomisent et traitent les plus faibles et les nouveaux arrivants comme des moins que rien. Les gardiens sont des supers héros qui ont droit de vie ou de mort sur les détenus.

« Je témoigne sur mon séjour en prison, sans chercher à faire du sensationnel, juste pour expliquer, pour faire comprendre, pour permettre d’imaginer à celui qui est « dehors », la vie de « dedans ». Les prisonniers sont réglés comme des horloges. En ce sens que c’est quelqu’un d’autre qui te donne la permission de parler, de dormir, de faire tes besoins en un mot de vivre.

Dans une cellule faite pour recevoir dix personnes, vous vous retrouvé à vingt, trente ou voire même plus. Entassés les uns sur les autres. Le sommeil et les besoins se font sur commande du chef de cellule, le haut représentant des gardiens de prison.

« J’ai essayé d’être vaillant en tenant tête aux autres. Mon inconscience m’a vite rattrapé. La violence physique et verbale que j’ai été l’objet dépasse de très loin tout ce que j’ai vu du haut de mes 27 ans et mêmes dans les films les plus sordides. »  Il s’est résigné à être réaliste, positif et courageux pour affronter sa triste réalité de prisonnier pour cela masquer sa liberté et sa personnalité.

« Je ne prétends pas être objectif. Les repas ne tiennent pas compte des conditions hygiéniques. Par la quantité et par la qualité  vous réalisez vraiment que vous êtes en prison. »

Il est devenu banal d’entendre qu’il faut réformer la Justice et le système carcéral actuels. Les technocrates et beaucoup de gens bien intentionnés proposent des solutions. Mais sont-elles adaptées à la réalité des prisonniers ? Permettez-moi d’en douter. En effet, ce qui est proposé est certes le fruit d’une réflexion, mais en aucun cas, il ne se rapproche du vécu. Aussi, me semble-t-il utile que les réformateurs tiennent compte de ce que ceux qui ont eu affaire avec la Justice pensent du régime actuel, et, de leurs propositions d’amélioration.

« Je pense n’avoir trahi personne et j’ai trop en mémoire des situations catastrophiques pour prétendre que la prison est un lieu joli où il est agréable d’y vivre », parlant de certains jeunes qui se sentent mieux en prison. De telle sorte qu’ils font des séjours répétitifs et parfois volontaires à la prison centrale.

« J’ai décris les lieux et les événements, comme je les vivais, comme je les voyais, et il est bien évident qu’un autre détenu pourrait en faire une description toute autre. Je pense que les autres versions mériteraient attention », conclut-il.

Une faute d’orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Cliquez ici ,écrivez  nous, avec votre information ou votre correction et en indiquant l’url du texte.

Les commentaires sont fermés.

Meteo Libreville

Calendrier

octobre 2014
L Ma Me J V S D
« sept    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031